Sauveur et Fils, saison 2, Marie-Aude Murail, École des Loisirs

Publié le par Miss Charity

Sauveur et Fils, saison 2, Marie-Aude Murail, École des Loisirs

Pour mon plus grand plaisir, le psychologue Sauveur Saint-Yves est de retour ! 

Sa vie est toujours aussi mouvementée, même si elle l'est moins que celle de ses patient(e)s. On en retrouve certain(e)s comme Ella Kuypens, qui s'habille en garçon, Blandine Carré qui souffre toujours d'hyperactivité et dont la soeur a tenté de se suicider, et Gabin Poupard qui squatte toujours chez Sauveur.

Il y a aussi les nouveaux : madame Gervaise Germain, martiniquaise comme Sauveur, qui pense avoir été "quimboisée" (ensorcelée) alors qu'elle développe des tocs de propreté ; Samuel Cahen dont la mère est très envahissante ; Dina et sa fille Raja, des réfugiées irakiennes.

On suit les aléas de la relation entre Sauveur et Louise Rocheteau, rencontrée dans le premier épisode. Louise est divorcée depuis peu, son ex l'a quittée pour une femme plus jeune, Pimprenelle, qui vient d'accoucher. Louise a du mal à gérer la jalousie de son ex à l'égard de Sauveur - qui a tout de l'homme parfait il faut dire ! -, et qui fait tout pour la déstabiliser et la faire passer pour une mère irresponsable.

Marie-Aude Murail est un écrivain redoutable. Elle a l'art et la manière pour accrocher le lecteur et nous rendre accroc à cette histoire façonnée comme une série télévisée. Elle s'inspire encore de l'actualité pour nous raconter la vie des jeunes et la vie tout court. Et c'est toujours aussi drôle même si l'on sait que des drames nous attendent dans l'épisode 3 - je ne dirai rien de plus... Pour le jeune lecteur, c'est un régal de lecture et pour le vieux lecteur, c'est une façon de comprendre cette espèce bizarre qu'est justement "le jeune" (pour ma part, j'ai appris ce qu'étaient les poupées Pullip).

Et comme je suis devenue une fan absolue de Sauveur Saint Yves, j'ai vérifié sur Google Maps si l'adresse de Sauveur (12 rue des Murlins à Orléans) existait réellement. Eh oui ! Il y a des vrais gens qui ne savent pas où ils habitent...

Une dernière chose : je vous conseille l'émission "La littérature pour enfants est-elle gnangnan ?", passée sur France Inter à la rentrée, où intervenait entre autres Marie-Aude Murail.

-> Sauveur et Fils saison 2, Marie-Aude Murail, École des loisirs, 17€, à partir de 12-13 ans.

-> Site de l'éditeur.

-> Thèmes : famille, homoparentalité, réseaux sociaux, harcèlement, élevage des hamsters.

12 rue des Murlins, Orléans. La maison de Sauveur Saint-Yves !

12 rue des Murlins, Orléans. La maison de Sauveur Saint-Yves !

Trois mois plus tôt, Alice avait découvert les vidéos des "youtubeuses beauté" et elle s'en gavait. Elle cherchait inlassablement la recette, le secret, la formule magique qui lui permettrait de ne plus avoir ces boutons sur le front et autour de la bouche qu'elle cachait derrière un rideau de cheveux ou masquait de la main. C'était un tourment de tous les instants, mais elle n'en parlait à personne. Quand elle était seule dans sa chambre, le soir ou même la nuit, elle suivait les conseils qu'elle avait récoltés sur Internet. Elle avait testé l'argile verte, qui lui avait laissé des plaques d'allergie pendant une semaine, le masque au sel marin, qui lui avait boursouflé les paupières au point qu'elle pouvait à peine ouvrir les yeux le lendemain, puis le gommage au sucre fait maison, le tire-comédon, le yaourt, la tomate, la banane, le peroxyde de benzoyle, l'Hexomédine transcutanée. Et les boutons poussaient, fleurissaient, s'épanouissaient, se multipliaient. Alice devenait de plus en plus maussade, quasi-désespérée.
Cet après-midi-là, elle cliqua sur Mon combat contre l'acné. 622 891 vues.
- Bonjour tout le monde, bienvenue sur mon vlog, alors, aujourd'hui, je vous parle d'un truc qui vous empoisonne la vie à toutes... et à tous parce que c'est aussi pour les garçons, fit une jeune fille sur l'écran. Je veux vous parler... heu... des boutons. Là, bon, loi, heu, ça va, parce que je me soigne et j'ai mis du fond de teint. Mais il faut que vous sachiez que j'ai vraiment, mais alors vraiment, connu la galère de l'acné.
Alice écarquilla les yeux. La jeune fille avait une peau parfaitement lisse, et comme le disaient ses fans dans les commentaires, elle était trooop belle ♥♥♥ et on voulait toutes lui ressembler ☺☺☺!!!

Extrait pages 64-65

Publié dans Roulez jeunesse !