Des larmes sous la pluie, Rosa Montero, Métailié

Publié le par Miss Charity

Des larmes sous la pluie, Rosa Montero, Métailié

"J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons c briller dans l'ombre de la porte de Tannaüser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme des larmes sous la pluie. Il est temps de mourir."

Pour ce roman, Rosa Montero s'est inspirée du célèbre livre de Philip K. Dick, Blade Runner. Son héroïne, Bruna Husky, est une réplicante, plus précisément une réplicante de combat (donc, il ne faut pas trop lui casser les ovaires). Devenue détective privée, elle se retrouve au milieu d'une sale affaire : des réplicants se suicident les uns après les autres, après avoir tué des humains. On leur aurait implanté des souvenirs qui les poussent à la folie meutrière. Mais qui fait cela ? Et pourquoi ?

La force de ce roman tient d'abord dans son héroïne. Husky n'est pas une réplicante comme les autres. Dotée d'une sensibilité supérieure à celle de ses congénères, elle est obsédée par sa mort prochaine. En effet, les répliquants n'ont qu'une durée de vie de dix ans. Passé ce délai, leur organisme est attaqué par une tumeur qui le détruit. Et Bruna n'a de cesse d'égréner le compte des jours qui lui restent à vivre.

"Elle avait l'habitude que sa présence impressionne, pas seulement parce qu'elle était une techno athlétique et grande, mais, surtout à cause de son crâne rasé et de son tatouage, une fine ligne noire qui parcourait tout son corps verticalement, descendait sur son front et au milieu de son sourcil et de ses paupières et de sa joue du côyé gauche, puis sur son cou, sa poitrine, son estomac et son ventre, sa jambe gauche, l'un de ses orteils, sa voûte plantaire, son talon, et remontait ensuite le long de cette même jambe mais derrière, sur sa fesse, sa taille, son dos, sa nuque, pour traverser finalement la rondeur chauve de son crâne jusqu'à se fondre avec la ligne descendante et boucler la boucle."

L'histoire se passe en 2109. La Terre a connu de nombreuses, des hommes ont essaimé ailleurs dans l'univers. Mais dans ce futur résonnent des problématiques très actuelles. Certains paient pour pouvoir respirer un air pur. D'autres, trop pauvres, sont obligés d'avoir un écran publicitaire constamment en marche implanté sur leur corps... Et certains humains ne souhaitent pas que les réplicants (appelés techno-humains, c'est plus "politiquement correct") aient les mêmes droits qu'eux...

Rosa Montero rend un bel hommage au roman de science-fiction et au roman policier, en les réutilisant à sa sauce, en renouvelant ces genres ainsi que la figure du détective privé, qui pour une fois est une femme. Cela donne un récit peuplé de personnages secondaires tout aussi intéressants que l'héroïne principale, et qui happe immédiatement le lecteur.

J'aime quand un roman semble avoir été écrit pour moi. Quand je lisais ce livre, j'étais en vacances au Japon et j'y ai découvert l'art du netsuké. Le netsuké est un objet vestimentaire qui sert à accrocher différents objets à l'obi du kimono, qui ne possède pas de poches. Certains netsuké sont de véritables mini-oeuvres d'art, taillés dans l'ivoire ou dans d'autres matières. Et j'ai trouvé amusant que Bruna possède un netsuké, qu'elle porte parfois en pendentif, transmis par sa "fausse" mère. Les réplicants sont toujours créés avec des faux souvenirs de jeunesse, puisqu'ils "naissent" à un âge situé entre vingt et trente ans. On leur donne aussi une panoplie d'objets liés à ces faux souvenirs, d'où ce netsuké...

La suite des aventures de Bruna vient de paraître ce printemps, intitulée Le poids du coeur, et

 j'ai hâte de la lire !

-> Des larmes sous la pluie, Rosa Montero, traduit de l'espagnol par Myriam Chirousse, éditions Métailié collection Suites, 12€.

-> Site de l'éditeur.

-> à lire : Instructions pour sauver le monde, et SURTOUT, Le roi transparent (ces deux titres existent en format poche). 

Exemples de netsukés
Exemples de netsukés

Exemples de netsukés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :