janeeyrejaneeyrejaneeyrejaneeyre...

Publié le par Miss Charity

janeeyrejaneeyrejaneeyrejaneeyre...janeeyrejaneeyrejaneeyrejaneeyre...

Charlotte Brontë est née le 22 février 1816, et elle était la troisième fille d'une fratrie de six enfants. On fête donc cette année le bicentenaire de sa naissance et c'est donc une bonne occasion pour parler de son chef d'œuvre, Jane Eyre

Sur cette terre, il existe deux clans : le clan de ceux et celles qui préfèrent Jane Eyre aux Hauts de Hurlevent et le clan de ceux et celles qui préfèrent Les Hauts de Hurlevent à Jane Eyre. En général, les deux s'accordent pour adorer aussi les romans de Jane Austen. Vous avez deviné que je fais partie du premier clan, et quand une jeune stagiaire en librairie de dix-sept ans te dit qu'elle adore Jane Eyre, tu te pâmes et tu te dis que le flamme continue de brûler...

D'ailleurs une question idiote me taraude : quand j'écris ceux et celles, y a t-il beaucoup d'hommes qui ont lu les livres des sœurs Brontë ? Je déteste cette idée qu'il existerait une littérature pour les hommes et une autres pour les femmes (un client m'avait fait la réflexion que Nicolas Bouvier était un auteur de voyage pour les femmes... ?!?), mais sociologiquement j'aimerais savoir si des hommes aiment ce type de littérature, car je n'en ai jamais rencontrés...

Mais revenons à nos moutons.

Jane Eyre a été publié en 1854, sous un pseudonyme masculin, Currer Bell. Et c'est le succès immédiat. Il s'agit du deuxième roman écrit par Charlotte Brontë, car le premier, Le Professeur, avait été refusé par plusieurs éditeurs (les vilains).

Orpheline, Jane Eyre est élevée et martyrisée par sa tante, Mrs Reed, et ses trois cousins et cousines. Finalement, elle sera envoyée dans un internat. Après plusieurs années passées comme élève, elle y devient professeur. Elle répond alors à une annonce pour un emploi de perceptrice. Elle doit s'occuper d'une jeune orpheline française, Adèle, qui est aussi la protégée de Mr Rochester. La rencontre entre ce riche propriétaire et Jane Eyre atteint un summum de romanesque et de romantisme.

Après tant d'années d'austérité, la vie semble sourire à Jane. Elle apprend à connaître son employeur, beaucoup plus âgé qu'elle, et tombe amoureuse de lui. S'ensuit un jeu du chat et de la souris pour savoir si ce dernier partage ses sentiments, puis ils décident de se marier. Le jour des noces, Jane apprend que Mr Rochester est en fait déjà marié. Et là, c'est le drame. Fort heureusement, l'histoire se terminera bien.

Pourquoi lire Jane Eyre ? C'est un livre que j'ai relu un nombre incalculable de fois et je sais que lorsque je le relirai à nouveau, j'y (re)découvrirai de nouvelles choses tout en retrouvant le plaisir de me plonger dans mes scènes préférées. Je crois que le succès de Jane Eyre vient d'abord du fait que c'est un vilain petit canard. Elle ne se fait aucune illusion sur la vie, se juge assez quelconque. Ce qui ne fait pas d'elle un personnage plat, loin de là. C'est une jeune femme intelligente, dotée d'une force intérieure assez incroyable. Il y a aussi un élément à ne pas oublier : c'est une histoire d'amour qui finit bien, après une foultitude d'épreuves. Jane Eyre est un livre que l'on lit souvent à l'adolescence. Et si l'on adhère à cette histoire, cela nous fait devenir d'indécrottables romantiques, mais diable, que c'est bon le romantisme ! 

-> Jane Eyre, Charlotte Brontë, plein plein d'éditions... et à l'honneur sur France Culture et sur France Inter.

-> Pour les inconditionnels, je vous conseille la lecture de l'album Jane, le renard et moi, publié aux éditions de La Pastèque. Il s'agit d'un très joli hommage au livre Jane Eyre et aussi au bien-être et à la force que nous apporte la lecture en général.

-> Un site consacré au livre par une autre fan : à voir ici.

janeeyrejaneeyrejaneeyrejaneeyre...