La Présidente, François Durpaire et Farid Boudjellal

Publié le par Miss Charity

La Présidente, François Durpaire et Farid Boudjellal

Nous sommes le dimanche 7 mai 2017 et Marine Le Pen est élue Présidente de la République Française, face à Nicolas Sarkozy. Ce scénario a déjà été utilisé par d'autres, je pense notamment au roman noir de Jérôme Leroy, Le Blocdont je vous recommande par ailleurs chaudement la lecture. Mais ici, l'histoire délaisse le champ  du romanesque pour celui de l'uchronie extrêmement bien documentée.

On assiste ainsi aux premiers pas de Marine : défilé sur les Champs Elysées, passation de pouvoir avec François Hollande, choix de la photographie officielle, constitution d'un gouvernement, avec, entre autres, Gérard Longuet comme Premier Ministre (un des fondateurs du groupe Occident), Marion Maréchal-Le Pen en Ministre de l'Ecole et des Savoirs Fondamentaux (!), et cette chère Nadine Morano Ministre de la Famille et de la Natalité (aïe, aïe, aïe !). Tout cela pourrait faire sourire et faire penser à un sketch des Guignols mais c'est juste glaçant. 

François Durpaire a repris certains points du programme du FN et il a essayé de prédire les conséquences d'un tel événement avec l'aide de certains "experts" pour imaginer un scénario plausible, que ce soit en matière d'économie avec l'abandon de l'euro ou en matière de politique étrangère. Il insiste aussi beaucoup sur le développement d'un "totalitarisme numérique", favorisé par une menace terroriste exacerbée.

J'avais prévu d'écrire que La Présidente est un album glaçant, car tout ce qui y est imaginé n'a jamais été aussi proche de la réalité, et qu'il mériterait d'être lu par les déçu(e)s de la politique, qui votent FN par dépit ou par sanction. C'était sans compter les attentats et toutes les décisions politiques prises depuis... Et c'était sans compter la lecture de cet article dans Babordages, et plein d'autres choses. Oui, tout cela est glaçant et n'a jamais été aussi proche de la réalité, mais sans avoir Marine comme Présidente. Alors...

"Les prédateurs sont impudiques et leurs paroles sont obscènes, mais nous continuerons à chanter d'autres chants que leurs couplets de haine."

-> La présidente, François Durpaire (scénario) & Farid Boudjellal (dessin), Les Arènes BD et Démopolis, 20€.

-> Site de l'éditeur.

La Présidente, François Durpaire et Farid Boudjellal
La Présidente, François Durpaire et Farid Boudjellal

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :