Les poings sur les îles

Publié le par Miss Charity

Il y a des albums jeunesse qui m'émeuvent énormément et me laissent un souvenir aussi fort que certains livres pour adultes et celui-ci en fait partie.

Sur la couverture, on voit la tête d'un monsieur avec une grosse moustache, un gros nez et d'immenses oreilles. Ce Monsieur Patate, c'est Luis, le grand-père - ou plutôt son pépé comme il l'appelle - du narrateur, un petit garçon de six ans.

Il nous dresse le portrait de cet homme avec des yeux émerveillés et pleins de fierté. Luis vient d'Espagne, il n'est jamais allé à l'école, mais ce n'est pas grave parce qu'il possède bien d'autres talents. Luis, c'est quelqu'un : il a la main verte, il sait cuisiner, il a une langue d'oiseau, il chante et il joue de la guitare. Et comme il ne connaît pas les subtilités de notre langue, il a ses propres expressions comme mettre les poings sur les îles, par exemple.

Une belle histoire sur la famille et la transmission, qui a aussi une certaine résonnance avec tous ces réfugiés qui traversent actuellement les frontières européennes... Eh oui, les Français de souche, ça n'existe pas ! 

Un très très bel album aux magnifiques illustrations à lire, relire et faire lire !

-> Les poings sur les îles, Elise Fontenaille (texte) & Violeta Lopiz (illustrations), 15,30€, à partir de 6 ans .

-> Thèmes : famille, grand-père, transmission.

Les poings sur les îles
Les poings sur les îles
Les poings sur les îlesLes poings sur les îles

il dit tout le temps :
- Mettons les poings sur les îles.
Moi aussi je dis ça souvent.
ça veut dire : parlons franchement.
L'autre jour, à l'école, la maîtresse m'a repris :
- On dit : les points sur les i !
J'ai voulu lui expliquer et puis finalement j'ai rien dit.

Publié dans Roulez jeunesse !