Le chaste monde, Régine Detambel

Publié le par Miss Charity

Après un déménagement, un changement de travail et de vie, je reprends les bonnes habitudes avec ce nouveau blog !!!

Et je suis ravie de commencer par le dernier roman de Régine Detambel, Le chaste monde2015 s'avère d'ailleurs être une année prolixe pour l'auteur dont deux autres textes viennent d'être publiés, Tout en haut du monde (une version pour ado de son roman pour adulte) et un essai sur la bibliothérapie, doté d'un très joli titre, Les livres prennent soin de nous.

Axel von Kemp, aristocrate allemand, se morfond dans son château prussien. Nous sommes en 1789, le monde connaît de grands bouleversements mais Axel s’emmerde profondément.

Riche d’une intelligence exacerbée et incroyable, passionné par les voyages, il ne rêve que d’une seule chose : partir à la découverte de nouveaux mondes. En attendant, il passe le temps en étudiant la botanique, la géologie, et aussi le sexe avec de jeunes hommes, au grand désarroi et déshonneur de sa famille. Et puis, il va rencontrer Lottie, une jeune juive excentrique. Lottie, c'est un peu son double féminin, avec laquelle il va entamer une relation amicalement amoureuse.

"Alors qu'attendez-vous de moi ? Je ne sais pas. Disons, une non-liaison. Quelque chose de reposant. Chez un homme, je suis toujours à l'affût de ce qu'il peut m'offrir sexuellement. Avec vous, je me sens en paix. Vous êtes un grand esprit, un grand esprit est toujours androgyne."

Après de nombreuses déceptions, le jeune aristocrate arrivera enfin à partir. Direction l’Amérique du Sud, via les Canaries, où Axel escaladera son premier volcan, le Teide, avant de découvrir la magie des contrées exotiques, le long de l’Orénoque…

Le livre de Régine Détambel m’a tout simplement comblée de bonheur ! J'ai aimé ses personnages tourmentés et leur modernité, toujours à la recherche de l’amour absolu, fût-il platonique (ou presque !), et j'ai aussi aimé son écriture, riche et sensuelle (je vous laisse découvrir les plaisirs que connaît Axel avec un jeune botaniste...).

Je suis nostalgique et émerveillée de ces époques où les hommes étaient des découvreurs. A l'ère d'internet, de Google Maps et consorts, il est difficile actuellement de se muer en explorateur. J'ai l'impression que l'homme a perdu une part de rêve à avoir ainsi mesuré son espace de vie dans ses moindres détails. Le livre de Régine Detambel est une invitation au rêve et à l'aventure, une ode aux découvreurs, même s’ils dérangent, à ces hommes et ces femmes toujours en quête de liberté, tout simplement.

-> Le chaste monde, Régine Detambel, Actes Sud, 20.80€

-> Site de Régine Detambel.

C'est tout à fait un autre monde. Pour la première fois de sa vie, Axel chevauche un volcan, entend sous ses pieds la terre vibrer et résonner, un mugissement de torrent, sachant bien que ce qu'il entend est le cœur même de la terre.
Ecoute ça, Pablo, à quoi ça te fait penser ?
Tout le détour de l'escalade, les mains en sang, les courbatures, les ampoules, les orteils bleus sur le sol glacé sont oubliés. Rien n'existe que ce moment lui-même, où la vue porte jusqu'à Palma, Gomera, et aux montagnes de Lanzarote enveloppées dans la brume.
Tu es mon frère d'altitude, tout le reste dans ma vie c'était du plat, rugit Axel.
Bon, dit Pablo, il faudra te décerner un diplôme de chèvre sauvage.
Dans la cendre jusqu'aux genoux, Axel desserre les sangles de son sac à dos et le serre dans ses bras.
Et puis il se met nu, personne pour se scandaliser, et il rend grâce à tout ce qui vit et se trouve là, à flanc de montagne ou au ciel, en mer, n'importe.